Archives pour la catégorie Non classé

La cathédrale était comble

 

cathédrale St jeanEn cette douce soiré du milieu d’octobre,

la cathédrale St jean était pleine à l’invitation du cardinal Philippe Barbarin . Il avait convié les personnes divorcées et les personnes vivant une nouvelle union, ainsi que les personnes qui les accompagnent, à une soiré à la primatiale.

Pendant une demi heure le cardinal nous a donné son orientation pastorale du chapitre VIII, tel qu’il l’avait reçu du pape François une semaine auparavant, lors de son passage à Rome avec 82 prêtres du diocèse.

15 octobre témoignage L et G

Puis, se sont succédé six témoins, personnes seules, ou couple vivant une nouvelle union. Ils ont chacun évoqué leur cheminement à la lumière de l’Evangile, et d’Amoris laetitia et comment ils avaient trouvé leur chemin de vie. Voici quatre des six témoignages.

 

 

  • Albane et Cyril . Accompagnement pour un temps de prière et équipe de partage
  • Laetitia et Georges.  Cheminement dans les équipes Reliance , retour  aux sacrements
  • Florence et Georges. Accueil et intégration qui conduit à la mission et à la communion
  • Marie-Alix. Itinéraire de questionnements par rapport à l’accès à l’eucharistie.

CONCLUSION

Une belle réussite de l’avis de toutes les personnes divorcées et divorcées-remariées

end-2017-carte-e-x30

Programme de la soirée du 15 octobre 2017

cathédrale St jeanLe dimanche 15 octobre à 17 h 30, à la cathédrale St Jean à Lyon, le cardinal Barbarin a invité les personnes divorcées, les personnes divorcées-remariées et tous ceux qui veulent les accompagner pour manifester l’accueil de la communauté .

Il nous donnera ses orientations pastorales à la lumière de l’exhortation Amoris Laetitia, La Joie de l’Amour. Puis il y aura un panorama des propositions de cheminements  personnels et pastorales qui ont vu le jour dans le diocèse. Certains sont directement issues des recommandations du chapitre VIII. Puis la prière des vêpres nous permettra de confier au Seigneur toutes les communautés dans leur diversités . cette prière se terminera par une bénédiction et un envoi en mission dans les paroisses, en application du paragraphe 312 d’Amoris Laetitia :

 » J’invite les fidèles qui vivent des situations compliquées, à s’approcher avec confiance de leurs pasteurs ou d’autres laïcs qui vivent dans le dévouement au Seigneur pour s’entretenir avec eux. Ils ne trouveront pas toujours en eux la confirmation de leurs propres idées ou désirs, mais sûrement, ils recevront une lumière qui leur permettra de mieux saisir ce qui leur arrive et pourront découvrir un chemin de maturation personnelle. Et j’invite les pasteurs à écouter avec affection et sérénité, avec le désir sincère d’entrer dans le cœur du drame des personnes et de comprendre leur point de vue, pour les aider à mieux vivre et à reconnaître leur place dans l’Église. » A.L. 312

vin d'honneurAprès le temps de prière, un temps convivial réunira toute l’assemblée dans les locaux des Lazaristes de l’autre côté de la place. Ce sera l’occasion de nouer des contacts ou de faire connaitre votre proposition pastorale en lien avec la pastorale des familles du diocèse.

 

Il faut inviter largement autour de vous, des personnes concernées et qui ont un peu déserté les églises, des personnes de vos paroisses ou de vos lieu de vie,  pour entendre les témoignages de ceux qui ont su trouver leur chemin, leur chemin de vie dans l’Eglise.

Alors, Rendez-vous tous le 15 octobre à la cathédrale .

 

 

Chemins de discernement

exhoration rouge jaune noire KDODans l’exhorataion Amoris laetitia, des chemins s’ouvrent pour les personnes  » divorcés-remariés » qui se mettent sincèrement en route. Ces chemins sont possibles dans les communautés accueillantes qui souhaitent donner aux personnes une place où pourra s’épanouir leurs charismes propres. » Il s’agit d’intégrer tout le monde, on doit aider chacun à trouver sa propre manière de faire partie de la communauté ecclésiale, pour qu’il se sente objet d’une miséricorde ‘‘imméri­tée, inconditionnelle et gratuite’’. Pour certains l’intégration se fera en recevant l’aide de l’Eglise dans les sacrements. Voici le témoignage d’un jeune couple qui évoque son long chemin vers une cette rencontre avec le don du Christ de son corps dans l’Eucharistie. C’est grâce à un accueil bienveillant et patient, d’un pasteur et d’une communauté que  le retour à une pratique de plus en plus régulière a pu se faire, consolidée par les baptêmes et premières communions de leur enfants et qui a évolué doucement vers un profond désir de communier et sa réalisation concrète. Laissons-leur la parole:

couple2En 2003, nous nous sommes adressés à notre paroisse de l’époque en demandant, dans le même temps, un accompagnement afin de réfléchir sur notre situation et notamment notre place possible dans l’Eglise en tant que divorcés-remariés. La réponse du curé de cette paroisse a été, dans un premier temps, une proposition de demande de nullité ; cela ne répondait pas à notre demande car ne concernait que l’un d’entre nous alors que nous souhaitions un cheminement de couple. Dans un deuxième temps, sa proposition a été d’aller communier dans une paroisse voisine, car, disait-il, « ils ne connaissent pas votre situation » !…..

...lire l’ensemble du témoignage

Bonne année 2017

Une belle et bonne année

pour chacun de vous tous et pour notre Eglise

si chacun se mets en route à la suite du Christ

pour vivre concrètement l’Evangile

autour de lui

dans la Joie de l’Amour .

end-2017-carte-e-x30

Le WE de Janvier à Lille

Pour les 21 et 22 janvier à Lille, il y a déjà 76 personnes inscrites !!!

Le livret quatriéme semainedu WE est quasiment bouclé et tout est prêt !

On vous attends avec impatience.

En attendant , nous vous souhaitons un beau temps de Noël, Paix, Joies et échanges;

fermeture des portes

c’est dimanche 13 novembre que les portes de la miséricorde vont de fermer…

Mais la miséricorde ne s’arrête pas à la fermeture des portes !

D’ailleurs le pape François n’aime pas les portes fermées…

francois-et-le-mouton

Dans ce long article allez lire la contribution du père Cottier…voila quelques extraits, sinon c’est en italien!

« La miséricorde est une doctrine. C’est le cœur de la doctrine chrétienne. Seule une mentalité étroite peut défendre le légalisme et imaginer la miséricorde et la doctrine comme deux choses distinctes […] [L’Eglise] de nos jours, a compris que personne, quelle que soit sa position, ne doit être laissé seul : Nous devons accompagner les personnes, les justes comme les pécheurs » et « Il y a une brutalité inhérente au rigorisme, qui est contraire à la délicatesse avec laquelle Dieu guide chaque personne ».

Il souligne aussi : « Il ne fait aucun doute que l’Année de la miséricorde éclairera les travaux du synode 2015 et en caractérisera le style ». La miséricorde devra être le « cadre » des propositions synodales à partir desquelles le pape François pourra orienter le vécu ecclésial. Or, il ne fait aucun doute que pour celui-là la miséricorde est le chemin à emprunter pour rejoindre les uns et les autres, et pour répondre aux « questions difficiles » de ce temps.

Comment les portes resteront-elles ouvertes ? Personne ne peut encore répondre et comme l’énonçait le pape Benoît XVI il n’existe pas de « recettes simples »… Nous [à titre personnel ou communautaire] pouvons déjà accueillir et cheminer avec ceux qui souffrent, attendent, espèrent… peut-être leur tenir la porte !

rentré de septembre

IMG_3532La journée de rentré des équipes lyonnaises est fixée au samedi 24 Septembre de midi ( avec repas partagé) jusqu’a 18h. Aux cartières, mission africaines à Chaponost.

Nous parlerons de l’été, des nouveaux projets, du WE de Janvier et surtout d’Amoris laetitia et des parcours Bartimée..

Un texte capital

Mgr J.P. VescoMgr Vesco, qui a participé au synode de la famille en octobre 2015 et qui comme beaucoup attendait avec impatience l’exhortation apostolique du pape François qui est sortie le 8 avril 2016, constate que le texte a été accueilli dans un silence assourdissant et que les diocèses prennent du temps pour le travailler et le mettre en œuvre….comme si ils attendait encore un feu vert du pape !

Mgr Vesco montre comment Amoris laetitia s’inscrit dans la tradition de l’Eglise et affirme que :

Parce que le pape François a fait œuvre de tradition,

Amoris laetitia se suffit à elle-même.

Allez lire cet article fondateur .

quatriéme semaine

Beau témoignage

Le père Javier, supérieur générale de la congrégation CCSS , des frères et sœurs du sacré cœur de Jésus et Marie ( congrégation de Picpus ) a eu la chaJavier Alvarez et le papence d’un long entretien avec le Pape François, au dernier synode.

« Essayer de ne pas fermer les portes, mais de les ouvrir »

 

a conclu le pape  au moment  d’entrer dans l’aula, où l’attendait un essaim de photographes et de journalistes.

Pour lire cette belle rencontre